• 13.01
    ASTROCLUB « SOUS LE DONJON DE THE DRIVER »
    MICKEY WILLIS
    HELENA HAUFF
    SONIC CREW
    THE DRIVER AKA MANU LE MALIN

THE DRIVER
HELENA HAUFF
MICKEY WILLIS live
SONIC CREW

rexclub2017_poster_A3 (2)

Une petite semaine avant son édition hivernale, Astropolis s’invite au Rex Club pour une nuit en l’honneur de son parrain, Manu le Malin. Pour fêter la sortie de « Sous le Donjon de Manu Le Malin », le gourou du hardcore a composé un programme exaltant pour cet Astroclub parisien qui vient compléter l’avant-première du docu-fiction au grand Rex avant sa sortie le 1er mars sur la toile.
Cette noce électronique invoquera la druidesse Helena Hauff, véritable comète EBM et électro qui entraînera la foule sur ses sonorités rétro-futuristes, corrosives et industrielles. La Dame d’Hambourg sera accompagnée de The Driver, versant techno de Manu le Malin à la sélection fougueuse et élégante, avec le tempérament opiniâtre et tenace de notre mentor. Une alliance en béton ciré qui s’exportera une semaine plus tard en pays brestois pour un Bunker Palace aux résonnances métalliques et musclées.

Et pour sublimer la valse de ces deux météores, le Rex club accueillera Mickey Willis, aka techno de Torgull, ami et compagnon de route de toujours de Manu le Malin. Dans son costume de M. Willis, Phil composera un live oscillant entre électro, techno et sonorités plus rudes, assurant une performance sur-mesure pour cette sombre messe. Les nobles damoiseaux du Sonic Crew s’occuperont d’amorcer le décollage à travers leurs rafales technoïdes racées et élégantes.

Et si par grand malheur vous ne vous trouvez pas dans la capitale ce week-end, vous viendrez vous rattraper à Brest entre le 16 et le 22 Janvier pour la 6e édition d’Astropolis l’Hiver, autour d’une programmation généreuse, défricheuse et électrique !

Pack CinéRex / Astroclub : Avant-première « Sous le Donjon de Manu Le Malin » au Grand Rex.
Fr | 2016 | Mario Raulin | Produit par Sourdoreille Production | 57mn

« Un soir de 1997, invité par l’équipe d’Astropolis, Manu Le Malin découvre le château de Keriolet, à Concarneau. Il a alors 26 ans. Vingt ans plus tard, l’enfant terrible du hardcore français et les raveurs de la pointe bretonne forment une famille inséparable. Christophe Lévêque, l’hédoniste propriétaire du château, continue de les accueillir chaque année. Pour retracer l’histoire de Manu Le Malin, j’ai voulu rassembler à Keriolet ceux qui l’ont côtoyé pendant ces deux décennies. Une réunion de famille pour raconter l’histoire de cet étrange oiseau de nuit que seule la lueur du jour peut, parfois, arrêter. » Mario Raulin

Produit par Sourdoreille Production avec le soutien de la communauté Ulule, le CNC, la SACEM et les chaînes bretonnes Tébéo, Tébésud, TVR.