• Interview
    YAKINE

Soirée entre amis ce samedi au Rex ! Seuil invite Yakine, nous lui avons posé quelques questions.

Hello Yakine ! Tu joues au Rex à l’occasion d’une soirée Eklo. Quels sont les liens que tu as avec ce label ?

Bonjour le Rex, alors mes liens avec Eklo sont déjà l’amitié car j’ai rencontré Seuil il y a maintenant un petit bout de temps au magasin de disques Cyber Production. Je me souviens qu’il m’avait fait écouter des morceaux de lui depuis un ipod et du coup après on s’est croisé en soirée. Et par la force des choses et quelque démos plus tard j’ai signé un ep sur son label Eklo en 2010 ´captor of sin ‘.

Comment es tu tombé dans la musique électronique ?

C’est mon grand frère qui achetait pas mal de disques qui me l’a fait découvrir et qui m’a d’ailleurs emmené au Rex Club pour les soirées de John thomas et au Batofar pour les soirées Batocool. C’est vraiment ces deux soirées qui m’ont fait acheter des disques de musique électroniques par la suite.

Ton premier vrai bon souvenir musical en club ?

C’est difficile d’en choisir un, mais pour moi les meilleurs souvenirs c’est quand je partage les platines avec mes amis ou des artistes que j’apprécie et que la soirée répond bien à ma sélection musicale.

Tu habites à Berlin aujourd’hui, est-ce que cette ville t’influences dans ta façon de faire de la musique ?

Je suis venu à Berlin il y a deux ans maintenant pour me construire artistiquement. Et surtout apprendre tout les jours car j’adore ca et c’est vrai que cette ville est propice à ça. Je sors uniquement pour écouter la musique qui pourra m’influencer en studio et ça peut être club, concerts ou bien des installations sonores…

Tu sors où généralement ?

Je sors au Ohm club, au club Libertine ainsi qu’a l’Hoppetosse.

Des projets à venir dont tu aimerais nous parler ?

Je viens de sortir un ep sur un nouveau label, Disjoint, et un autre ep sur YaY. Jai aussi un track sur le prochain various d’Aertenum le label de Lowris.